Conditions générales de ventes et d'organisation.

(CGVO A'air parachutisme Lessay)

 

VALIDITÉ DES SAUTS EN PARACHUTE : Je constate que le saut en parachute tandem ou arrhes et/ou option vidéo-photos ont une validité de 24 mois offerts par Aair parachutisme à partir de la date d’achat. Ils me précisent qu'ils sont les seuls (À ce jour) en Normandie à offrir 24 mois au lieu de 12 mois en général.

 

POIDS MAX DE 90 KG DU SAUTANT(E) : Je devrais également ne pas peser + de 90 kg sous peine d’impossibilité matériel. Ce poids maximum n'est pas fixée par nous, mais par le constructeur du matériel de saut.

Nous précisons également que dans notre école, que vous soyez un homme ou une femme, c’est le poids max au bout du parachute qui compte et non de savoir si notre élève est une femme ou un homme, qui pourrait par exemple limiter à 80 kg le poids d'une femme, sous prétexte... qu'elle est une femme ! Il n'y a aucune raison technique pour faire cela et, est de notre point de vue discriminatoire.

 

VISITE MÉDICALE OBLIGATOIRE : Lors de mon rendez-vous, je serais en possession de mon certificat médical obligatoire et daté de moins de 6 mois IMPERATIVEMENTMon certificat devra mentionner au moins e obligatoirement aucune contre-indication au « saut en parachute », sans ce certificat le jour « J » et/ou sans mention spécifique « saut en parachute », Claire et Régis n'auront pas le droit de me faire sauter…

Si la date est dépassée, nous ne pourrons l'accepter et votre saut ne pourrait se faire. (Condition imposée par le ministère des sport et non nous). Ainsi, sans visite médicale à jour de date, vous ne seriez pas assuré lors du saut et notre entreprise serait aussi tenue pour responsable.

 

Une fois mon jour et heure de rendez-vous validée par mail, à quelle heure vais-je sauter ? La réponse est simple et sans aucune ambiguïté : On ne peut jamais connaitre l'heure à laquelle vous sauterez !

Par contre, ce que nous pouvons vous préciser, c'est qu'a partir de votre heure de rendez-vous, si aucun retard n'a était pris auparavant à cause de n'importe quelles raisons avant votre arrivée (météo et/ou autres), alors votre saut sera effectué dans les 2 à 3 heures à partir de votre arrivée, donc à partir de votre heure de rendez-vous sur place

 

Ma famille, amis, peuvent-ils venir me voir ? Oui bien-sûr ! Seulement, nous ne pourrons jamais les attendre s'ils ne peuvent ou ne veulent venir en même temps que vous. Merci de les avertir.

La raison pour laquelle on ne pourra les attendre, est parce que notre journée et timing est préparée en amont avec d'autres sautants ayant aussi leur propre heure de rendez-vous aprés vous, sauf si vous êtes le dernier de la journée à sauter bien-sur.

 

AUCUN ALCOOL POSSIBLE 24 H AVANT LE SAUT : Claire et Régis m'informent qu'il ne faut consommé aucun alcool et/ou produits illicites 24h minimum avant mon saut sous peine de le perdre définitivement.

 

ÂGE MINIMUM DU SAUTANT : 15 ans révolu est l'âge minimum autorisé en France pour effectuer un saut d'initiation en parachute tandem dans un établissement d'activités physiques et sportives (EAPS) géré par des moniteurs de parachutisme éducateurs sportifs.

Une autorisation parentale obligatoirement signée des 2 parents ou des 2 tuteurs devra être fournie pour les mineurs. Si un des 2 parents et/ou tuteurs n'a pas signé, alors le saut ne pourra se faire.

 

UN NUMÉRO DE TÉLÉPHONE PORTABLE ET UN MAIL A TRANSMETTRE EN PRIORITÉ : Le numéro de portable que Claire et Régis me demandent dés maintenant est celui qui sera utilisé le jour du saut par moi et/ou par le sautant.

Sans ce numéro fourni, je suis parfaitement conscient que Claire et Régis ne pourront alors pas me fournir toutes les informations indispensables à l’organisation du saut le jour "J" ou la veille... (Afin de parler météo...etc...). Un mail doit également être fournis pour les mêmes raisons ci-dessus.

Si jamais, vous souhaitiez garder la surprise au sautant(e) jusqu'au bout, soit jusqu'au jour "J", alors merci de fournir un numéro et un mail d'une personne qui sera présente le jour du saut.

 

STATUT DE L'ÉCOLE DE CLAIRE et RÉGIS : Claire et Régis m'apprennent aussi qu'A’air parachutisme est un club de sport, une école de parachutisme et non un magasin dans lequel je viendrais acheter un produit de consommation. La notion de consommation, voir pire, de consommateur ne pourra avoir sa place dans l’école de parachutisme de Claire et Régis qui ont avant tout la passion du partage, de la transmission d’un sport en l'enseignant et non de faire du commerce. La convivialité dans une ambiance familiale est leur carburant, c'est pour cela qu'ils ont créée leur école de parachutisme sportif à Lessay !


CONVIVIALITÉ et SÉCURITÉ : Je découvre aussi que Claire et Régis ont conçu leur petite entreprise de manière à pouvoir transmettre leur passion dans de bonnes conditions de sécurité, et ce, toujours dans une ambiance conviviale et familiale. Ainsi je comprends parfaitement pourquoi je devrais laisser mes éventuels soucis de la vie quotidienne à l’entrée du parking voiture ! De la sorte, ils pourront continuer de partager leur « plus beau bureau en bord de mer » à plus de 3000 m d’altitude, tout en participant très souvent à la réalisation d’un rêve !

 

BAPTÊME ou INITIATION ? Dans leur école de parachutisme de Lessay, je sais que je n’effectuerai pas un simple baptême sans enseignement, mais au contraire que je vais profiter d'une véritable initiation au parachutisme sportif de début avec l’aide d’un parachute tandem ! Je profiterai alors d’une véritable formation puisque Régis est avant tout un moniteur de parachutisme avant d'être un chef d'entreprise, lui et claire sa petite femme. Donc, je vais avoir tout le temps de ma présence, un statut d’élève tandem avec Régis comme moniteur tandem de parachutisme, avec Claire pour m’accueillir, plier les parachutes et gérer la sécurité sol, avec Nathan pour nous piloter à 3000 m et avec Elodie pour effectuer toutes mes prises de vues en chute libre et au sol si j’en fais la demande lors de ma prise de rendez-vous par mail.

Dès mon premier saut, Régis va m’expliquer pourquoi et comment prendre la première position de chute libre à connaître en parachutisme, soit la position dite de « chute à plat » ainsi que l’apprentissage du pilotage d’une aile moderne pendant 6 à 7 minutes en double commandes une fois celle-ci ouverte par Régis à 1500 m.

 

J'AI CHOISI UNE ACTIVITE DE PLEIN-AIR : En ayant décidé de pratiquer le parachutisme sportif, que ce soit pour 1 seul saut ou pour plusieurs milliers, je suis alors parfaitement conscient, que l’activité que j’ai choisie est un sport de plein-air et que je serais toujours tributaire des conditions atmosphériques du jour. Je comprends donc que le parachutisme ne se pratiquera pas par tous les temps et que, ce qui peut être faisable et agréable lors de mes promenades à pied ne permet pas systématiquement la pratique d’une activité aérienne. Nos paramêtres de vol ne correspondent pas toujours au "beau temps ressenti du point de vue du pièton".

Comment savoir si je vais pouvoir sauter ou non en parachute le jour de mon rdv ? : Seul Claire et Régis pourront pour cela me répondre. Ils le feront, une fois avoir vu les prévisions météos données la veille ou le jour même par les météorologues professionnels à la télé et sur internet. Je reconnais ainsi que seul Aair parachutisme sera capable d’évaluer et de me dire si la pratique du parachutisme pourra se faire ou non le jour « J » en toute sécurité. Pour cela, je devrais TOUJOURS les appeler au 06 98 86 04 33 avant de prendre la route.

Ils m'avertissent que si je venais sur place sans leur demander si la séance de saut est maintenue, et qu'effectivement celle-ci a été annulée pour des raisons de sécurité ou autres raisons, alors, je ne pourrais bien évidemment ne pas leur repprocher d'avoir veillé à ma sécurité et à la leur.

 

C'EST TOUJOURS A MOI DE PROPOSER DES DATES DE RENDEZ-VOUS : Je suis aussi averti qu’en tant qu’élève tandem, ce sera toujours à moi de proposer des futurs dates de rendez-vous potentiels, car moi seul connait mon propre temps libre. Ils m'avertissent que si je ne devais proposer qu’une seule date de rendez-vous dans mes 24 mois pourtant mis à ma disposition gratuitement, alors, que je m’exposerai à me retrouver rapidement en butée de mes 24 mois surtout si le saut ne peut avoir lieux pour « x » raisons ce jour-là ! L'autre raison pour laquelle, c'est toujours à moi de leur proposer des dates, car en cas de surprise pour le futur sautant, ils ne prendraient pas le risque d'appeler et de dévoiler malencontreusement la surprise !

 

PROLONGATION DE SAUT : En cas de besoin, je suis aussi informé que je pourrais _sur ma demande expresse_ le prolonger de 12 mois supplémentaires à partir de sa première fin de validité en réglant 50 € ttc à Aair parachutisme. Ainsi, qu’il ne sera pas perdu définitivement. Régis et claire m'expliquent qu'ils n'étaient pas obligé de proposer cette option et que s’ils ne l’avaient pas mise en place, que mon saut serait alors définitivement perdu au bout de 24 mois. Néanmoins, ils ont également décidé de ne pas rendre obligatoire cette option, et que ce sera toujours à moi de décider d'en profiter ou pas, en leur faisant la demande 1 mois avant la première fin de validité. Ils me précisent également, que je pourrais profiter de cette possibilité de prolongation de 12 mois 1 seule fois. Au delà de ces 12 mois supplémentaires, je reconnais et suis d'accord que mon saut serait définitivement perdu sans aucune possibilité de remboursement si je ne l'ai pas effectué. Je sais que ces 3 années de délai au total étaient là pour pallier aux reports éventuelles possibles pour n'importe quelles raisons que ce soit. (Météo, maladie, déménagement, éloignement, manque de temps libre... etc...).

 

SÉANCE DE SAUT REPORTÉE : Si un ou plusieurs événements extérieurs, non contrôlables et/ou imprévisibles, m’empêche d’effectuer mon saut d’initiation en parachute tandem le jour « J », alors Régis et Claire pourront décider de repousser l’activité de parachutisme, bien malgré eux. D’où l’intérêt pour moi de bloquer à l’avance plusieurs futures dates de saut pendant ma période gratuite de 24 mois, que Claire bloquera sur le planning en fonction du taux de remplissage aux dates proposées.

Le saut serait alors repoussé sans aucun dédomagement possible, ni remboursement, Claire et Régis me précisent qu'ils ne rachètent jamais leur propre saut, ce que je comprends parfaitement. Les 24 mois de validité offerte prennent en compte également l'ensemble des évènements IMPRÉVISIBLES. (La notion de remboursement existe : C'est celle permise pendant les 14 premiers jours aprés votre achat. C'est ce qui s'appelle "le droit de rétractation"). Au delà, Régis et claire ne rachète jamais leur propre saut, mais ils me signalent que je peux toujours le céder à la personne de mon choix.

 

QUELS FACTEURS IMPREVISIBLES ET/OU PREVISIBLES PEUVENT M’EMPECHER D’EFFECTUER MON SAUT D’INITIATION ? (Je sais également que cette liste ci-dessous n’est pas figée…)

  • ET LA MÉTÉO ? Le facteur n°1 à prendre en compte est effectivement la météo !  Claire et Régis m'informent tout de suite de réserver avec eux et ce  _bien à l'avance_ PLUSIEURS DATES DE RESERVATIONS afin d'optimiser mes 24 mois. C’est pour cela qu’Aair parachutisme fera toujours un point météo la veille ou même le jour « J » par SMS en cas de gros doutes persistants. Pour cela, Régis et Claire se fieront d’abord et toujours aux prévisions des ingénieurs de Météo France vues à la TV et/ou sur Internet et en fonction, pourront éventuellement m'éviter un déplacement inutile, en annulant la séance de saut et je les remercie pour cette bienveillance.
  • Les prévisions "piétons",  vues à la TV ou Internet donneront une première tendance sur la faisabilité ou non des sauts en parachute dans le département et jamais parfaitement au-dessus de l’aérodrome de Lessay malheureusement. Ils me précisent que nous en parlerons toujours ensemble et qu'en cas de prévisions incontestablement incompatibles, je sais qu’ils annuleront la séance de saut et que je devrais annuler mon déplacement, et ce, même au dernier moment, voire lorsque je serais sur la route vers Lessay afin de m’éviter des éventuels frais inutiles supplémentaires d'essence.
  • Je reprendrai alors rendez-vous, à moins que je ne l’ai déjà fait et ainsi de suite dans la limite de mes 24 mois de validité offerts. Et un jour… La bonne météo sera forcément là !

 

  • OPTIMISATION DE MON TEMPS DE 24 MOIS OFFERTS PAR REGIS et CLAIRE : D'aprés l'expèrience de Claire et Régis, soit sur 36 années de recul, ils m'informent que, le seul véritable critère n° 1 qui peut influencer mes chances d’effectuer mon saut rapidement ou non est mon propre « volume » de disponibilité...
  • En effet, ils ont remarqués depuis leur début, que lorsque le saut en parachute est pour le sautant(e) une priorité, ces derniers ne mettent jamais beaucoup de temps pour l'effectuer, et ce même s'il y a plusieurs reports pour "x" raisons.
  • Qu'a contrario, pour les sautants ayant éventuellement une vie plus remplie, ayant donc d'autres priorités intercurentes, alors effectuer leur saut peut être problématique pour eux. En m'expliquant ceci, Claire et Régis me précisent qu'ils ne jugeront jamais aucun sautant, que c'est un simple constat, mais qu'ils ne sont pas responsables des éventuels temps "non libre" d'un(e) sautant(e).

 

  • ET EN CAS DE MALADIE ? Je sais également qu’une maladie intercurrente quelconque pour eux comme pour moi, pourrait aussi ne plus permettre d’entreprendre le moindre vol avion et/ou saut en parachute. Le saut serait alors annulé et repoussé pour cet autre cas de force majeur et imprévisible par toutes et tous. Je sais aussi que je ne pourrais espérer un éventuel dédommagement et/ou remboursement s'ils venaient à être malade le jour "j" ou que leur avion tombe en panne. Je sais aussi je ne serais pas non plus tenu pour responsable si je venais à être malade le jour "j" et que je pourrais utiliser la validité restante de mon saut pour repprendre un rdv, si ce n'est déjà fait.
  • Si pertinement, je sais plusieurs jours à l'avance que je ne pourrais pas effectuer mon saut, alors j'avertirais Claire et Régis aussitôt afin que ma place quisse profiter à une autre personne.
  • Dans tous les cas, et quelque soit le motif, si je ne pouvais pas venir sauter, et que je n'avertis pas du tout Claire et Régis, alors mon saut sera considéré comme effectué, ce que je comprends parfaitement.

 

  • ET EN CAS DE PANNE ? Ils m’informent aussi qu’une panne éventuelle de ma voiture ou de leur avion largueur peut aussi arriver sans prévenir. Et qui dit panne, dit alors un événement malheureusement imprévisible par tous ! Sachant également qu’un avion largueur est irremplaçable et indispensable à ce sport, la séance de saut s’arrêterait alors obligatoirement ☹. Je sais que si cela devait arriver, ils seront autant désolé que moi.

 

  • Je sais aussi qu’un avion largueur tel que le leur, à l’achat neuf coûte 650 000 €… Et qu’ils n’en ont pas un deuxième dans leur hangar pour remplacer le premier. Je suis aussi informé que seul leur atelier agrée basée au MANS à le droit d’intervenir sur leur avion et que cela ne pourra malheureusement jamis se faire le jour même mais plutôt un ou voire plusieurs jours plus tard. C’est ainsi, et nous devons bien accepter le fait qu’il y a des moments dans la vie ou LA solution immédiate n’existera pas… ☹ Ce qui j’en suis convaincu, les désolera également…

 

  • RÉGIS ET CLAIRE N'ONT PAS CONSTRUIT LEUR ÉCOLE A COTÉ DE CHEZ MOI : En cas de kilométrage éventuellement important entre leur école et ma maison, je suis conscient que je ne pourrais les considérer comme responsables du fait qu’ils n’ont pas construit leur école à côté de chez moi. Je sais, qu'en choisissant quand même de venir à Lessay en bord de mer effectuer mon saut en parachute, que je vais devoir engager des frais divers de déplacement et/ou d’hôtellerie, restauration.
  • Parfaitement conscients de ma difficulté et non insensible à mon problème bien au contraire, Régis et Claire me précisent que le mieux qu’ils puissent alors faire, sera de nous permettre de choisir de reporter notre déplacement en cas de gros doutes météos plusieurs jours à l'avance. Ils nous conseillent également de toujours prévenir notre hôtel lors de notre réservation, qu’un contretemps involontaire pourrait m’obliger à annuler celui-ci la veille ou voir le jour « J ». Ainsi, je sais que je devrais toujours contacter Régis et Claire suffisamment à l'avance pour leur faire part de mon doute quand aux prévisions météos (2 à 3 jours avant) et éventuellement leur demander d'annuler mon rendez-vous. Je sais aussi que si Régis et Claire ont la confirmation le jour "J" que mon saut ne pourra se faire, ils m'avertiront.
  • N'oubliez jamais qu'un saut sera réputé effectué et qu'il ne sera plus possible de faire marche arrière, seulement lorsque nous aurons quitter le plancher de l'avion !!! Avant d'arriver à ce moment précis de saut dans le vide, tout peut arriver m'empêchant éventuellement de sauter... Ne l'oubliez jamais ! (Météo, panne, maladie, autorisation administrative...). Afin de vous rassurer quand même un peu sur la faisabilité, sachez que 500 personnes par an effectuent leur saut en parachute avec nous à Lessay !

 

  • ETUDES CHRONOPHAGE DU SAUTANT(e) : Même si mes études me prennent beaucoup de temps, donc ayant en général peu de temps libre pour effectuer mon saut d’initiation, je suis alors d’accord avec le fait que cela comportera pour moi un risque d’arriver rapidement au 24 mois de validité offerts. Je ne pourrais donc pas rendre Aair parachutisme responsable de mon choix d’effectuer des études. Ils m'informent qu'en cas de besoin de ma part, ils m'offrent la possibilité, 1 seule fois, de prolonger mon saut de 12 mois supplémentaires moyennant 50 € ttc. (Prolongation non obligatoire, cela reste votre choix d'abandonner votre projet ou de la prolonger).

 

  • ENTRETIEN OBLIGATOIRE DE LEUR AVION : Régis et Claire m’avertissent également qu’un avion (tout comme ma voiture) devra obligatoirement subir un entretien régulier toutes les 50 heures de vol et qu’il sera obligatoirement immobilisé une journée complète ou plus en fonction de la nature des travaux à effectuer. Ils m’ont bien expliqué qu’ils leur seraient alors impossible de connaître à l’avance la date à laquelle leur avion sera immobilisé pour cet entretien. En effet, il est évident qu’ils ne pourront jamais savoir à l’avance quel sera leur fréquence de vol, puisque c’est toujours la météo qui décidera au dernier moment !
  • Ils m’ont aussi bien prévenu que la meilleure approximation de date d’immobilisation ne pourra jamais être connue à moins d’une semaine. Ils nous avertiront alors aussitôt et si cela tombait sur une de mes dates de rendez-vous alors mon saut sera repoussé. C’est comme si, ils me demandaient de leur dire dès maintenant, et ce, même avant d’avoir commencé à rouler avec ma voiture, à quelle date j’aurais effectué mes 15 ou 20 000 prochains kilomètres ???

 

  • EN RÉSUMÉ : Mon saut pourra toujours être décalé pour toutes raisons évoquées ou non ci-dessus, que ce soit pour des raisons techniques, matérielles, de facteurs humains, administratives et/ou de météo… Cette liste de motifs étant alors non-exhaustive. Claire et Régis, pour quelques raisons que ce soit, me re-précisent, qu’ils ne rachètent jamais leur PROPRE SAUT EN PARACHUTE. Je reconnais également, que Claire et Régis ne manquent pas de m'avertir, et ce à plusieurs reprises lors de ces mêmes CGVO, de bien optimiser mes 18 mois offerts en proposant un nombre illimité de réservation de dates et ainsi que j’arriverais à effectuer mon saut un jour ou un autre sans problème particulier.

 

« Pour toutes ces raisons, mon saut en parachute ne peut être racheté par Aair parachutisme si entre-temps je souhaitais abandonner mon projet pour n’importe quelles raisons que ce soient. ».


PROCÉDURE DE CESSION DE MON SAUT : Cependant, je sais que mon saut sera toujours rachetable ou donné à la personne de mon choix. Il me suffira alors de prévenir Aair parachutisme par mail à contact@aair-parachutisme.fr, de ma volonté de me séparer de mon saut en parachute. Je sais également que je vais devoir préciser au futur bénéficiaire le délai restant de ma validité de saut, du poids max de 90 kg, de la visite médicale obligatoire de moins de 6 mois mentionnant obligatoirement l’aptitude au saut en parachute et de lui demander de vous contacter aussi par mail. Je comprends parfaitement que le métier de Régis et claire est de m’enseigner le parachutisme, sous réserve que toutes les conditions météos, matérielles, humaines, techniques et administratives soient réunis le jour « J » et non de racheter leur propre saut !

 

Pour prendre une ou plusieurs dates de rendez-vous, ce sera toujours à moi de contacter Aair parachutisme pour principalement 2 raisons : La première étant qu’ils ne peuvent connaître mon propre planning et que je suis le seul à pouvoir leur faire des propositions à contact@aair-parachutisme.fr. Et la deuxième raison : parce que si je veux garder la surprise, et qu’ils doivent m’appeler, alors ils risqueront de dévoiler ma surprise en cas de cadeau à ma famille et/ou amies.

 

Je sais aussi que je vais devoir confirmer par mail un numéro de téléphone portable valide et indispensable qui servira principalement le jour « J » pour être en contact permanent avec Régis et Claire afin qu’ils m’informent de l’évolution de la journée de saut, de toutes éventuelles modifications de météo ou d’organisation. (Panne, maladie…)

 

J’ai déjà noté ci-dessus que si je n’arrivais pas à libérer suffisamment de temps libre pour effectuer mon saut pendant mes 24 mois, non effectué pour quelques raisons que ce soit, il me sera toujours possible, 1 seule fois, d’acheter 12 mois supplémentaires de validité moyennant 50 euros ttc, et ce, en vous avertissant 1 mois avant la fin de validité de mon bon cadeau.

 

DROIT DE RETRACTATION : (Article L-121-20 du code de la consommation). Le client dispose de 14 jours à compter de la date d’achat de votre commande pour réclamer le remboursement de son saut, de ses arrhes et/ou option vidéo-photos encaissés par Aair parachutisme. Dans cette hypothèse, il faut nous envoyer un mail et nous renvoyer nos éventuels documents à notre adresse : A'AIR PARACHUTISME – Régis DUFOUR - 4 rue Clos des Pommiers - 50660 QUETTREVILLE SUR SIENNE. Le remboursement sera effectué dans un délai maximum de 30 jours par virement ou par chèque.

 

INFORMATIONS LEGALES : Les informations collectées aux fins de la vente à distance sont obligatoires et indispensables pour le traitement et l'acheminement des commandes. Notre client dispose (article 34 de la loi du 6 janvier 1978 + loi RGPD du 28/05/18) d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui le concerne.


Panier  

article (vide)

Newsletter